Les 12 travaux d’Ecolo Oupeye pour 2012 (et après)

Projets pour une commune plus durable

Publié le mardi 31 juillet 2012


1. des animateurs, des espaces et une vraie politique de la jeunesse


2. des infrastructures et un soutien pour les clubs sportifs de jeunes


3. une autre gestion du territoire : centrée sur les villages et plus durable


4. un développement des transports en commun : vers les gares de Milmort et Visé


5. des aménagements de sécurité principalement pour les piétons et les cyclistes aux abords des écoles et les centres de village en « zone 30 »


6. priorité à l’égouttage (et à la suppression des problèmes d’inondation) sur la vallée de l’Aaz : Hermée, Heure-le-Romain et Haccourt


7. lancer et finaliser les nouvelles écoles de Houtain, de Hermée et d’Oupeye


8. valoriser notre patrimoine et nos paysages autour des promenades et sentiers avec deux pôles majeurs : les Hauts de Froidmont (Montagne Saint-Pierre) et les zones naturelles de Meuse (Hemlot, gravière, ...)


9. soutenir et renforcer la solidarité et l’action sociale, notamment en matière d’insertion socioprofessionnelle et de logement : renforcer l’aide sociale de proximité (dans les villages) et les synergies CPAS – Confort Mosan


10. favoriser la rénovation de logements au profit de jeunes ménages et ménages à faibles revenus, soutenir l’isolation et les économies d’énergie.


11. Ecolo souhaite soutenir et valoriser la production de qualité chez nos producteurs et dans les commerces locaux ; et la rendre accessible à la population à travers des filières courtes (vente sur les marchés, en direct chez le producteur, …) ; le potager doit aussi être encouragé auprès des ménages pour fournir une alimentation saine et économique de base


12. Oupeye doit assumer sa vocation économique et soutenir les activités porteuses d’emploi ; Ecolo souhaite soutenir plus particulièrement les entreprises qui s’inscrivent dans le développement durable, notamment dans les secteurs de l’écoconstruction. Ecolo souhaite également que l’agence de développement local (ADL) soutienne les entreprises dans leurs démarches de développement durable.




Une méthode à réinventer :

Dynamiser la vie communale avec les associations et la participation de commissions citoyennes : CCATM, conseil communal des jeunes, conseil des aînés, commissions environnementales (guides énergie, guides composteurs, PCDN, …), commission solidarité, … avec l’expérience d’un budget participatif (implication des commissions citoyennes dans les choix budgétaires).



Bilan d’une législature moins verte

Début 2007, Ecolo offrait un guide pour le développement durable et une calculette au Collège. Qu’en ont-ils fait ?

1. Finances communales : perte de contrôle Pour rappel : Ecolo soutenait les principes du plan de gestion et a souhaité que le Collège présente un plan financier pluriannuel pour faire face, en douceur, à la perte probable des recettes fiscales de la sidérurgie

2. Installation de la nouvelle administration à Haccourt, mais que vont devenir les bureaux de Beaumont ? Pour rappel : Ecolo a soutenu ce projet qui s’inscrivait dans le plan de gestion, avec une centralisation des services et une modernisation des infrastructures. L’objectif était de diminuer les charges et de financer ce projet avec des subsides et la vente d’autres bâtiments. Si Ecolo a soutenu ce projet au début, nous l’avons dénoncé dès qu’il est apparu que ce nouveau bâtiment offrait de faibles performances énergétiques, et surtout que Beaumont est repris en partie pour les besoins du CPAS et qu’aucune autre affectation n’est prévue pour le reste !

3. Infrastructure sportives : Le hall sportif d’Hermalle est un mauvais choix car trop décentré et pas assez pour les jeunes. Dès le départ, Ecolo a dénoncé le projet d’extension du hall. Malgré les subsides annoncés, ce projet coûtera très cher à la commune et surtout, il répond mal aux besoins des clubs sportifs car il est fort décentralisé ! Ecolo proposait que ces montants soient affectés à un grand projet sur Oupeye, soit à de plus petits projets pour répondre aux nombreux besoins des clubs sur l’entité ou de la piscine de Haccourt qui est très énergivore.

4. Développement durable : des promesses, des discours, mais aucune volonté réelle d’aller vers des projets concrets. Contrairement aux promesses de la majorité, il n’y a aucuns lotissements durables, pas de schéma de structure, ni de plan communal de développement de la nature. Pour rappel, la majorité PS-CDh avait promis finaliser le schéma de structure et le plan communal de développement de la nature, deux projets de vision durable et stratégique initiés par Ecolo. Résultat : aucun de ces deux importants dossiers n’a abouti ; ils sont carrément bloqués ! Parallèlement, les deux partis de la majorité annonçaient des lotissements durables : avec une mini-crèche, un éclairage public solaire, des panneaux photovoltaïques, … Mais à part l’une ou l’autre mini-crèche, où restent de tels lotissements ?

5. Gestion des déchets : nous apprécions la gestion des déchets organiques, dans la continuité de la politique initiée par Ecolo

6. Energie : mais où sont passées les 13 primes communales pour les économies d’énergie de la législature précédente ?

7. Infrastructures scolaires : création de trois nouvelles écoles, conformément aux priorités fixées par le Conseil communal sous la législature communale précédente. Ces réalisations, revendiquées par le PS, ont été rendues possibles par les millions d’euros réservés pour les écoles d’Oupeye par le Ministre Nollet (Ecolo).

8. Urbanisme : aucune vision globale (sauf peut-être d’atteindre les 25.000 hab ?) : le schéma de structure promis n’est toujours pas finalisé (et encore moins approuvé), des logements à appartements défigurant les entrées de village, ...

9. Egouttage : on avance trop lentement :
- toujours aucune solution pour les inondations et les problèmes d’égouttage de la vallée de l’Aaz
- mauvais choix d’égouttage : en partie refusés par la Région.

10. Mobilité : aucune initiative, malgré les gros enjeux.

11. Logement : gestion catastrophique très peu de nouveaux logements, malgré les moyens importants disponibles à la Région gestion catastrophique du Confort Mosan par les administrateurs désignés par la Commune (présidence CDh – vice-présidence PS) : logement octroyé aux proches des administrateurs, tutelle de la Région (envoi d’un commissaire de la Région)

12. Tourisme vert / protection de la nature : un bon point pour l’aménagement de la gravière d’Hermalle avec financement européen. Quelle est la gestion et où est l’entretien des Hauts-de-Froidmont ? Le projet de la Montagne Saint-Pierre a-t-il été abandonné ?

Le collège a abandonné le plan communal de développement de la nature !! Et quelques beaux projets :
- commission des aînés et conseil communal des jeunes
- poursuite des projets de solidarité, notamment avec Gourcy (Burkina Faso)- quelques belles initiatives à poursuivre pour l’accueil de la petite enfance
- quelques belles initiatives en matière de santé publique et bien-être